Mode: la face cachée des petits prix: A ne pas louper SAMEDI 10 FÉVRIER À 14H sur France 2

Salut tout le monde, je vous invite à regarder ce documentaire du magazine Tout compte Fait cet après midi à 14h

Rendez vous pendant une tite heure samedi 10 fevrier sur France 2 (C est quoi ces nouveaux logos?) avec un petit café bio. Honnêtement, c est très important d’etre informé et surtout d agir en conscequence…

Mode: la face cachée des petits prix

Une enquête de Mathilde Cusin

Aujourd’hui, le consommateur trouve presque normal de pouvoir acheter chez Zara, H&M ou Primark des tee-shirts à 8 euros, des pantalons à 20 euros ou des blousons à 30 euros.
Mais pour écraser les prix à ce point-là, quelles sont les conséquences à l’autre bout de la planète, où les vêtements sont produits?

Avec ce sujet de 52 minutes, les équipes de Tout Compte Fait nous plongent dans les coulisses d’un phénomène mondial et nous questionnent sur cette consommation de masse et sur ses conséquences environnementales et humaines.
Direction le nord de l’Inde où une très grande partie du coton bon marché utilisé par la « fast fashion » est produit.
Notre journaliste y a découvert un désastre environnemental et sanitaire.
Ce coton bas de gamme est très consommateur d’eau et de pesticides. Il faut 2500 litres d’eau pour fabriquer un seul tee-shirt.
C’est une des raisons pour laquelle le secteur du textile est considéré au niveau mondial comme le plus polluant après l’industrie pétrolière.

Direction le nord de l’Inde où une très grande partie du coton bon marché utilisé par la « fast fashion » est produit.
Notre journaliste y a découvert un désastre environnemental et sanitaire.
Ce coton bas de gamme est très consommateur d’eau et de pesticides. Il faut 2500 litres d’eau pour fabriquer un seul tee-shirt.
C’est une des raisons pour laquelle le secteur du textile est considéré au niveau mondial comme le plus polluant après l’industrie pétrolière.

Mais les conséquences humaines sont également terribles en Inde: des milliers de personnes dont beaucoup d’enfants souffrent de maladies incurables dues aux pesticides.
Outre ce désastre humain, les vêtements en coton bon marché contiennent-ils encore des pesticides quand nous les achetons ?

Il existe pourtant des alternatives à ce modèle économique de la fast-fashion.
En Autriche un nouveau tissu a été inventé, le Tencel fabriqué à base de pulpe d’arbre et beaucoup moins consommateur d’eau et de pesticides.

Pour comprendre un monde qui bouge et décrypter les rouages de ses mécanismes, Julian Bugier anime tous les samedis un magazine consacré à l’économie et aux nouvelles formes de consommation.

Présenté par :
Julian Bugier

Produit par :
Enibas Productions
Nicolas Hélias et Frédéric Francès

Unité magazines de société :
Nicolas Daniel, Grégory Marcy

Publicités

3 réflexions sur “Mode: la face cachée des petits prix: A ne pas louper SAMEDI 10 FÉVRIER À 14H sur France 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s